thrustmaster t.16000M

Le test – Joystick Thrustmaster T.16000M

Temps de lecture estimé à 1 minute

Un pilote confirmé sait que dans une galaxie, où le danger peut surgir à chaque saut, ce sont parfois les petits détails qui sauve la vie. Avec chaque fonctions de votre appareil à portée de doigts, vous ne serez plus distraits une seule seconde, et votre adversaire se mordra les doigts de vous avoir engagé. C’est pour cette raison que vous vous êtes décidé d’abandonner la manette ! Davantage de fonctions directement accessibles égale moins de temps à relire votre manuel d’utilisateur en plein combat. Quoi de mieux que 16 boutons, tous programmables, pour assurer le contrôle de votre Sidewinder MK1 flambant neuf ?

Le T.16000M de chez Thrustmaster possède, en plus d’un nom de Terminator, un nombre remarquable de boutons pour un joystick de sa catégorie. Vous trouverez 4 boutons sur la tête et 12 à sa base. Si vous jouez avec le joystick sur vos genoux, l’ensemble des boutons seront accessibles des deux mains. Si par contre, vous jouez sur un bureau en duo avec votre clavier, il vous sera difficile d’accéder aux boutons placés du coté de votre main directrice (celle qui tient le manche).

Si vous avez un peu d’expérience en matière de joystick, vous connaissez les points d’usure de ceux-ci : qualité des matériaux utilisés, types de mécanismes des capteurs, tous les manches ne sont pas égaux devant des sessions de dogfights hyper tendus.

C’est sur ce dernier point que Thrustmaster frappe très très fort : le T16000M utilise une technologie sans contact basée sur les fluctuations du champ magnétique de micro-aimants. Cette technologie est virtuellement inusable. De plus, il est bâti avec un plastique robuste et les boutons sont bien scellés dans le châssis. Le joystick est précis dans ses mouvements et répond immédiatement aux impulsions du pilote. Ce n’est qu’après plus de 900 heures de bons et loyaux services qu’il commence à montrer des signes de fatigue. Ajustez les zones mortes et il aura une seconde vie !

Vendu en dessous de 50€, il dépasse qualitativement les HOTAS du même segment de prix. En complément d’un Nostromo, G13 ou autre clavier programmable, le T16000M est un choix tout aussi valide qu’un HOTAS de moyenne gamme. Bien évidement, un Saitek X-55 Rhino ou encore un Thrustmater HOTAS Warthog restent bien supérieurs.! Détail non négligeable, l’ergonomie du manche peut être adaptée autant aux droitiers qu’aux gauchers avec les accessoires fournis.

Temps de lecture estimé à Un pilote confirmé sait que dans une galaxie, où le danger peut surgir à chaque saut, ce sont parfois les petits détails qui sauve la vie. Avec chaque fonctions de votre appareil à portée de doigts, vous ne serez plus distraits une seule seconde, et votre…

Note finale

Rapport qualité / prix. - 80%
Qualité de fabrication, robustesse. - 85%
Ergonomie et confort d'utilisation. - 60%
Précision du joystick. - 90%
Stabilité - 60%

75%

Le gros avantage du Thrustmaster T.16000M, c'est qu'il est ambidextre. De ce fait, il peut aussi être utilisé comme une manette des gaz si vous l'achetez en double !

Note des commandants : 4.15 ( 3 votes)
75

6 commentaires

  1. J’ai ce joystick depuis maintenant un certain nombre d’années (Je l’ai acheté à l’époque pour la sortie de Flight Simulator X, c’est dire…). Et bien, aujourd’hui, alors qu’on est presque en 2016, il est toujours là, fidèle au poste ! Alors il est vrai que j’ai eu une longue période sans l’utiliser ; après flight sim X, je m’en suis servi pour des jeux du genre Star Wars X Wing Alliance, ou bien Freelancer que j’ai acheté tardivement. Et depuis cet été, il m’est fidèle dans Elite Dangerous. C’est un joystick fiable, robuste, peu cher. Je le conseille vivement, je trouve ça tellement mieux que le pilotage à la souris que j’ai essayé… Je viens de faire l’acquisition d’un HOTAS que j’attends dans la semaine (X52 pro de Saitek), mais mon t16000 reste à proximité juste au cas où…

  2. Voulant me faire la main pour mon premier jeu de ce type, j’ai acheté ce Joystick. Franchement je suis hyper satisfait, le rapport prix / qualité est tout simplement bluffant ! La précision au top, le toucher est vraiment agréable.

    C’est solide: dans un moment d’énervement, j’ai enfoncé un bouton, j’ai démonté le joystick sans problème pour remettre le bouton correctement en place.

    Pour les boutons de droite, oui c’est vrai que ça demande de délaisser le manche, mais je le prends tout simplement de la main gauche désormais si vraiment il y a une situation urgente à gérer.

    Pour l’instant je ne vois vraiment pas pourquoi je changerais (je ne joue que quelques heures par semaines). Je mets 18/20 ! A ce prix, franchement chapo Thrustmaster, vraiment une bonne surprise. ;)

  3. Bon rapport qualité/prix.

    Cependant, j’ai remplacer le bouton de la gâchette en étant obligé, forcément, de démonter le joystick.
    En effet, le bouton de la gâchette (comme les autres) est très fragile et si vous appuyez sans retenue sur cette gâchette, il fini par ne plus très bien fonctionner. Càd que des fois, lorsque vous agissez sur la gâchette, la commande ne s’effectue pas, ou bien il compte 2 impulsions au lieu d’une.

    En démontant le joy, j’ai remarqué (avec grande déception) que l’élément en plastique qui retient la gâchette lorsqu’on l’actionne, est très fin et qu’à partir d’une certaine force, il commence à se plier. Du coup le bouton se retrouve écrasé et les contacts à l’intérieur du bouton se déforment d’où les mauvais ou faux contacts qu’il génère.

    Donc tout doux, si vous ne voulez pas vous prendre la tête à réparer.

  4. J’ai ce Joystick depuis Pâques, et j’en suis très satisfait, il est effectivement très précis.
    Comme dit dans le test les boutons du côté de la main qui tient le manche sont plus difficile à atteindre, mais permet malgré tout l’accès à 6 boutons supplémentaires que j’utilise personnellement pour des commandes comme ouvrir la soute, train d’atterrissage etc… Des commandes que l’on utilise pas toutes les 30 secondes.
    La manette des gaz n’est pas très grande, mais permet quand même de vraiment bien s’en sortir ;)

    Autre petit défaut pour certains, les leds verte à la base du joystick, ça peut être un peu éblouissant lorsqu’on joue dans l’obscurité. J’ai vu sur internet que certains ont coupé le fil qui relie ces leds en série. Personnellement j’ai mis un interrupteur, et là, tout va très bien ;)

    • Mike1805
      Auteur de l'article

      J’ai pas parlé des Leds en effet: Ils se coupent tout seuls quand le joystick passe en veille (un certain temps en “neutre”) mais c’est vrai que c’est un éclairage puissant lorsqu’on pilote dans l’obscurité.
      Une solution moins “intrusive” consiste à placer de l’adhésif noir: c’est pas “parfait” mais ça règle bien le problème ;)

  5. Il fait parti des joysticks que j’ai fait gagner lors d’un concours pour les membres de la station (http://www.elitedangerous-station.fr/elite-dangerous/gagnez-un-joystick-t-16000m-de-thrustmaster/), et j’ai pu le tester. Et bien c’est une bête de précision, et le retour de force du manche est vraiment agréable ! Le seul problème pour moi avec ce joystick, et tu l’as soulevé dans ton test, c’est l’accessibilité des boutons sur la droite, vraiment pas pratique sur un jeu comme Elite Dangerous !

Laisser un commentaire