cyborg v1 flight stick

Le test – Joystick Cyborg V.1 Flight Stick

Temps de lecture estimé à 1 minute

Après avoir testé Elite Dangerous au clavier et à souris, vous aurez constaté (comme moi) que ce duo n’est absolument pas aussi efficace que dans un Freelancer, X³ et autres simulateurs du genre… Il est plus que probable que vous vous soyez décidé d’acheter un contrôleur plus adapté. Quitte aussi à pousser l’immersion un peu plus loin, vous vous êtes décidé pour un joystick plutôt qu’une manette. Mais seulement voila, les temps sont durs, Père Noel est dans longtemps (ou vous n’y croyez plus), la crise, tout ça : vous voila avec un budget serré. Du coté “le moins cher” du magasin, trois candidats : un joystick Pade-MarK (dont le modèle d’exposition est déja démoli : gage de robustesse), le Cyborg V.1 Flight Stick et un Thrustmaster T-Flight Stick X.

Tout comme le Saitek, le Thrustmaster a toutes les fonctions requises pour profiter du modèle de vol dans Elite Dangerous, mais une forme ergonomique étudiée pour droitiers le disqualifie à vos yeux : il vous faut un joystick ambidextre.

Le manche étant droit et symétrique, la prise en main du Cyborg V.1 est facile et immédiate. La manette des gaz à la base du contrôleur est souple et précise. Il peut être utilisé posé sur un bureau ou sur les genoux sans problème (les deux “bras” avant le stabilisent suffisamment).

Les mouvements sont précis eux aussi et le retour à zéro est fort et rapide. Les boutons sont tous très facile d’accès : votre pouce aura accès à 5 boutons en plus du chapeau chinois. L’index sur la gâchette, il y a un bouton supplémentaire sur le manche que vous pourrez programmer à votre guise. En effet, Elite Dangerous reconnait de base ce joystick, pas besoin de passer par un programme particulier pour éditer les contrôles.

Vous connaissez le dicton : “On en a toujours pour son argent !“. Vous trouverez ce joystick à moins de 30€ (25€ la plupart du temps). Si vous êtes un pilote très occasionnel, pas besoin d’investir plus : vous aurez un excellent rapport “qualité”/prix.

Je met entres guillemets car c’est un joystick assez léger, tout en plastique avec une finition assez moyenne (bruits de craquement lorsqu’on le torture un peu). Il n’a pas une durée de vie exceptionnelle : comptez une bonne quarantaine d’heures avant de devoir régler à nouveau les zones mortes, et une centaine d’heures avant que les boutons les plus sollicités ne répondent plus parfaitement…

Temps de lecture estimé à Après avoir testé Elite Dangerous au clavier et à souris, vous aurez constaté (comme moi) que ce duo n'est absolument pas aussi efficace que dans un Freelancer, X³ et autres simulateurs du genre... Il est plus que probable que vous vous soyez décidé d'acheter un contrôleur…

Note finale

Rapport qualité / prix. - 70%
Qualité de fabrication, robustesse. - 45%
Ergonomie et confort d'utilisation. - 80%
Précision du joystick. - 75%
Stabilité - 60%

66%

Le Cyborg V.1 Flight Stick s'adresse principalement aux petits budgets qui souhaitent découvrir une nouvelle façon de jouer aux simulations de vol et à Elite Dangerous.

Note des commandants : 2.61 ( 5 votes)
66

4 commentaires

  1. il me semble aussi un peu fragile, certes, moins cher que le T Flight, mais avec la commande des gaz en moins aussi…J’ai eu une préference au Joystick Thrustmaster TFLIGHT HOTAS, (Bien entendu, cela ne vaut pas le HOTAS WARTHOG, qui est certainement le meilleur, mais assez onéreux), le Joystick Thrustmaster TFLIGHT HOTAS reste, je pense, le meilleur compromis rapport qualité/prix.
    Je l’ai d’ailleurs commandé pour la semaine prochaine ;)

  2. C’est vrai que ce joystick semble un peu fragile et très (trop ?) léger… Sans aucun doute très bien pour commencer, mais s’il ont veut quelque chose de plus costo, mais ne toujours pas dépenser de trop (le double de celui-ci), le T.Flight Hotas X est vraiment le joystick à avoir ! Bon petit test Mike !

Laisser un commentaire