sagittarius

Le pèlerinage vers Sagittarius A*

Au même titre qu’Eravate, Sol, Lave, etc, Sagittarius A* fait partie des noms de systèmes les plus connus. Contrairement à tous les autres, il n’est ni dans la bulle humaine, ni habité; sa célébrité vient du fait que toute la galaxie tourne autour de lui. Ce système central héberge en son sein un trou noir supermassif qui constitue une curiosité à lui tout seul.

Pas besoin de faire le voyage sur place pour savoir à quoi il ressemble: une petite recherche et vous serrez innondés de screenshot et de récits à propos de celui-ci. Alors si ce système est si célèbre et que ses secrets sont à portée de tous, que reste t’il à y découvrir ?

Pour pouvoir y répondre, il faut comprendre ce que représente un tel voyage : 25.000 Années lumières vous attendent et chacune d’elles testeront votre détermination.

Ce n’est pas par hasard que l’on parle de “pélerinage” lorsqu’on évoque ce voyage car, au dela de l’exploit, c’est une expérience personnelle du jeu très particulière. Les explorateurs purs et durs y seront evidement habitués mais ne resteront pas insensible au moment de leur arrivée dans le fameux système. Pour les autres, ceux qui n’ont jamais fait d’exploration ou très peu, l’expérience transforme la vision du jeu.

Tout d’abord, le rythme :

On imagine que l’exploration est quelque chose de lent et presque passif alors qu’en fait c’est une discipline qui requiert de l’observation et de la reflexion. Certes, il ne vous faudra pas des reflexes surhumains (quoique…) pour optimiser les trajectoires mais il faudra être suffisement attentif pour ne pas perdre inutilement votre temps. Car ici, plus de powerplay, pirates et npc: votre ennemi est le temps. Ce changement de rythme imposé vous pousse à abandonner le raisonnement du “profit maximal” ou “des crédits gagnés par heure”.

Ensuite vient la distance :

En lançant un scan de découverte et sans faire de détours, il vous faudra au bas mot 40minute pour faire 1000 années lumières. En temps irl, le voyage “aller” de 25.000Ly représente donc à lui seul un peu plus de 16heures de jeu. Comptez la même chose pour le voyage retour… En jouant 2heures par jour, vous aurez besoin de deux semaines au moins pour faire le pélerinage. Vous aurez remarqué que parler en “nombre de sauts” n’a aucun sens à moins que vous soyez à la recherche d’un nombre astronomique… Au dela d’un certain point, le retour ne sera plus envisageable sans avoir réussi car, sauf problème technique, vous serez piqué par la soif de découverte.

Les outils :

Exit les scan de primes/cargo, lasers et utres canons: pour ce voyage vous utiliserez principalement votre scanner de découverte, la carte galactique et celle du système dans lequel vous vous trouvez. Votre Fuel Scoop sera devenu votre meilleur ami et les autres modules seront comme des poids morts que vous trainerez avec vous. Les modules de réparation automatique pourront vous remettre un peu d’applomb mais n’oubliez pas qu’il ne peuvent rien pour votre verrière ou pour la coque: la prudence à chaque sauts s’impose !

Les sensations :

Autant le commerçant peut jubiler en faisant un bonne affaire, le chasseur de primes avoir la peche après une victoire dans un duel sérré, le plaisir ressenti par l’explorateur sera celui de la découverte d’une étoile d’un type très rare, d’une planette étrange qui pourrait héberger la vie, du spéctacle magnifique des nebuleuses et des systèmes complexe faits d’étoiles à anneaux. Il y a un effet de lotterie derrière chaque saut et souvent l’envie de la surprise pousse à aller encore plus loin. Très rapidement, on va s’éloigner des sentiers battus, vous serrez de plus en plus souvent le premier à découvrir un système. Votre nom sera gravé dans les étoiles. La sensation d’arriver au bout du voyage sera propre à chacun: même si ils étaient déçus par le système en lui même (après 25000ly on fini tjrs par fantasmer), tous les explorateurs qui y parviennent ressentent une fierté unique.

Conclusion :

Une fois arrivé, la question du retour se pose: allez vous reprendre l’exploration en chemin inverse ? Allez vous rentrer le plus vite possible car l’expérience vous aura traumatisé ou allez vous continuer encore plus loin dans le vide et découvrir ce qui vous attend au dela ?
Quelle que soit votre réponse, le jeu ne sera plus le même: Les factions, les puissances et les zones controlées vous sembleront dérisoires. De même que toutes les distances dans la zone habitée vous paraitront ridicules.
Le terme “pélerinage” n’est pas si innocent lorsqu’on évoque un tel voyage, car de par sa nature il est proche d’un rite de passage: il marque à tout jamais celui qui l’accompli. La plus grande découverte que vous ferez lors de ce voyage, c’est celle d’une toute nouvelle vision du jeu…

Bon voyage à tous…

8 commentaires

Laisser un commentaire