anneau station

Les choses se gâtent !

CMDR BENDER RODRIGEZ
JOURNAL DE BORD
ENTRÉE 103381

Putain c’est pas passé loin ! Je faisais le mariole l’autre jour mais j’aurais mieux fait de ne pas faire de vague. J’ai pris la confiance et ça a failli me coûter mon vaisseau. Alors que tout était calme pendant deux jours, il a suffit d’une heure pour que tout change.

Personne n’étant intéressé par mon offre d’escorte, je m’étais remis à patrouiller en supercruise entre l’étoile et la station. Rapidement, j’avais repéré un groupe de quatre vilains recherchés mais seul et en Vulture face à des Pythons, je n’ai pas tenté le diable. Peu de temps après ça, deux camarades me rejoignaient : Kushan-Midgard -un bon gars avec qui je vole souvent- et Mike -le type qui offre la prime du million par tête de pirate. Malheureusement, dès l’instant où nous nous mis en escadrille, les quatre vilains disparurent de nos écrans radar.

Je l’avoue, à cet instant je prenais encore un peu plus la confiance : “On les a fait fuir ahah” que je balançais dans le comms chatter… Après quelques tours de plus, nous finîmes par trouver de nouvelles cibles et enfin nous nous lancions dans un combat. Nous en sommes sorti victorieux, certes à trois contre un mais eh, si t’es un vilain, faut craindre le feu de la justice !

Toujours plus confiant, je continuais la patrouille avec mes deux camarades jusqu’à ce que Mike ne se fasse intercepter par une grosse escadrille. Kushan et moi le rejoignîmes rapidement et l’on tomba face à face avec une escadrille de trois vaisseaux lourds. Je ne me souviens plus très bien mais au moins trois vaisseaux du gabarit d’un pythons collaient au train de Mike. Sans perdre une seconde j’ouvrais le feu sur l’un deux afin de les décrocher des basques de mon allié ; ils annulent alors leur formation pour se rediriger vers Kushan et moi, permettant à Mike de foutre le camp.

Malgré avoir envoyé tout le jus disponible dans les systèmes ; Très vite ces cons là défoncèrent mon bouclier. J’envoyais alors tout dans les moteurs et tenta de courir afin de leur échapper. Kushan déjà parti, il ne restait que moi dans mon modeste Vulture dans la zone de combat. C’est sans doute avec beaucoup de chance que je réussi à leur échapper et à rejoindre une station où réparer pour le plus grand bonheur du mécano local. Avec une intégrité à 18%, il allait se faire du blé !

3 commentaires

  1. Hahaha !! On a eu chaud au fesses ! ça change pas mal des escortes plan-plan ^^
    Après une expérience pareille, on se dit que la prime de 1million par tête n’est certainement pas assez élevée hein ^^
    En tous cas, l’expérience m’a fait comprendre ce qu’il se passe dans ce système: Le sang des combatants exite les autres et y venir armé est une invitation au combat. Il n’y a plus de bons ou mauvais: le stress est tel qu’on interdit et on tire avant de savoir qui est qui. Mieux vaut tirer à l’aveugle et vivant que se poser des questions et mort…
    Les marchands eux, continuent leur petit chemin sans provoquer personne ^^

Laisser un commentaire