laser de minage

Guide : Mineur

Temps de lecture estimé à 4 minutes

Un des fondamentaux de toute oeuvre de science-fiction, outre le combat spatial, est la collecte de ressources dans l’espace. Si vous lisez ceci, c’est que vous avez envie de vous glisser dans ce rôle de paisible mineur. Avant de franchir le pas, je me dois de vous prévenir ! Si la vie n’est ni juste ni égale, Elite Dangerous ne l’est pas non plus ! Si le commerce vous rapporte en moyenne 150k crédits toutes les 10 minutes (et encore je suis large), le métier de mineur sera bien plus ardu et payera nettement moins en terme de crédits par heure. Je dirais même que bon nombre d’entre vous trouveront cela ennuyeux et fastidieux ! Pour ma part, je me suis vite pris au jeu, et je trouve cela intéressant, bien que cela soit totalement subjectif.

Les prérequis et le matériel

elite dangerousSachez déjà que la carrière de mineur se destine à n’importe qui ! Vous pouvez miner avec un Sidewinder de base, cependant, pour une bonne expérience, je le déconseille aux débutants, car le matériel nécessaire pour rendre cela intéressant est assez onéreux. Miner en Sidewinder signifie avoir une petite raffinerie, et très peut de capacité de stockage. Dans ces conditions, on peut tout de même parler d’une rentabilité ridicule et d’une procédure compliquée, car vous ne pourrez raffiner qu’un seul type de minerai, cela vous obligeant à de nombreux allers-retours sur votre écran de cargo / raffinerie ! Dans mon cas, j’ai directement commencé à miner en Lakon Type 6. Cependant, le minage peut être considéré comme effectif à partir d’un Cobra MK3 équipé pour.

Pour miner, il nous faudra comme matériel :

  • Un ou plusieurs lasers de minage. Il sert à forer les astéroïdes.
  • Un module de raffinerie. Les raffineries de classe supérieure à 4 traitent plus de ressources à la fois.
  • De Cargos racks. Il vous faudra de la place pour stocker vos récoltes.
  • Un Discovery scanner afin de scanner les systèmes inconnus (facultatif).
  • Un Detailled surface scanner afin de connaitre la composition des anneaux des planètes (facultatif).

La procédure

elite dangerousBien, vous voici confortablement installé dans votre vaisseau fraîchement équipé de tout le matériel nécessaire. Il est temps d’allumer les moteurs, euh… non ! Pas tout de suite ! C’est à présent que le travail en amont commence !

Deux choix s’offrent à présent à vous. (1) Soit trouver un système où aller miner, (2) soit devenir aventurier et préférer partir à sa découverte à l’aide de votre carte de la galaxie ! En sachant que la deuxième solution sera plus rentable puisque celle-ci combinera les revenus de l’exploration ainsi que ceux de la collecte de ressources !

A noter : Les données d’exploration ne prenant pas de place dans votre soute.

A noter (bis) : Les bons sites d’extraction ne se trouvent pas forcement dans les systèmes à l’économie de type extraction. Bien souvent l’extraction est
planétaire et non pas stellaire. Tous les types de systèmes sont donc susceptibles d’être de bons lieux de récolte.

Il y a plusieurs types d’endroits, de clusters et de ceintures d’astéroïdes où vous pouvez miner :

  • Les clusters, ce sont des amas de cailloux (voir image ci-dessus).
  • Les ceintures d’astéroïdes (je ne mine que dans ces derniers).
  • Glacé (icy), ils sont inutiles à ce stade du jeu.
  • Rocheux (rocky) et donc peu rentable.
  • Métaux (metal rich), minerais les plus courants, donc peu rentables.
  • Métalliques (metallic), Palladium, Or, Platine etc… Très rentable !
  • Purs et parfaits (pristine), c’est la perle rare ! Vous y trouverez beaucoup de métaux rares !

La pratique

elite dangerousNous y voilà enfin ! Nous sommes au milieux de nos cailloux plein de promesses ! C’est maintenant l’heure de commencer à bosser ! Vu que nous ne sommes pas des sauvages, mais des simmeurs (pratiquants de simulation de vol) qui aiment s’immerger dans le jeu, on ne va pas tout de suite bêtement tirer sur l’astéroïde ! Enfin, si… mais juste pour en détacher un petit fragment et l’analyser en le ciblant et en lisant ses informations via l’onglet contact du panneau de gauche de notre HUD. Quand vous avez un fragment dont n’est indiqué sur le HUD qu’un seul pourcentage de matière, regardez dans l’onglet contact du panneau latéral gauche, vous aurez la matière secondaire affichée.

Après analyse, vous vous rendez compte que ce rocher est minable. Commencez alors par ramasser le fragment test, comme vous le feriez pour une cargaison trouvée dans l’espace.

A noter : Les fragments se détériorent avec le temps, dépêchez-vous de les ramasser !

Vous pouvez maintenant constater qu’un astéroïde bouge, qu’il tourne sur lui même et qu’il est relativement imposant ! Vous n’êtes donc pas à l’abri d’entrer en collision avec lui, c’est pourquoi je vous recommande donc de miner avec vos boucliers suffisamment alimentés en puissance (2 niveaux suffisent). Afin de limiter les risques, nous allons donc définir l’axe de rotation, et s’y placer afin de ne pas se faire bousculer.

Maintenant nous pouvons forer avec entrain ! Vous allez, en utilisant vos lasers de minage, détacher un certain nombre de fragments (une quinzaine par rocher). Ceux-ci seront représentés en par une forme carrée blanche sur votre radar. Une fois tous les fragments détachés, ouvrez votre Cargo scoop et ramassez le tout. Allez-y doucement et prudemment pour ne pas endommager les minerais.

elite dangerousPour les premiers fragments ramassés, vous aurez un message pour allouer les ressource à raffiner. Rendez-vous alors sur le panneau latéral droit de votre HUD dans l’onglet cargo, et dans la partie de gauche cliquez sur les matières que vous souhaitez raffiner. Attention au bouton décharger (vent) qui sert à supprimer une ressource du processus de raffinerie. Utile dans le cas où votre rocher contiendrait 15% d’Or et 10% d’Indium et où vous ne voudriez pas garder ce dernier…

Vous pourrez également, à partir de ce panneau, éjecter de la raffinerie des processus en cours. Cette fonctionnalité est utile sur les petits modèles de raffinerie, mais si vous avez suivi mon conseil, vous devriez pouvoir raffiner au moins 5 ressources différentes sans jamais vous en servir.

Chaque fragment ramassé est donc à présent raffiné et arrivé à 100%, soit 1 tonne. Il ne vous reste plus qu’à remplir le reste de votre soute puis d’aller ensuite vendre cette précieuse cargaison au marché d’une station !

Conclusion

Je sais que ne deviendrai pas milliardaire en trois jours, que je dois manœuvrer avec minutie mon gros Lakon Type 6 pour ramasser les fragments en mouvement, que je passe des heures à explorer et à scanner des planètes qui au final n’ont que de la glace ou des rochers à me proposer, mais allez savoir pourquoi, je me régal avec le minage ! Mais n’est ce pas là l’essence d’Elite Dangerous ? Alors peut être que vous aussi…

J’espère que mon guide complet sur la carrière de mineur vous aura aidé, en attendant, n’hésitez pas à me suivre sur Twitch, YouTube et Facebook !

5 commentaires

  1. Bonjour, en ayant tester le minage avec un LAKON TYPE 6 à quelque autres systèmes autour de LEMBAVA ( voir community goals )
    Je dirai que c’est trés complexe, et que ça prends beacoup de temps…
    bonjour les frustrations pour comprendre…

    Impossible au début de comprendre comment fonctionne le Detailled surface scanner.
    Puis une fois sur place…
    Dabord, trouver des champs d’astéroïdes…
    1 – S’approcher d’un astéroïde pas encore utiliser.
    2 – Lancer le laser dessus pour faire décrocher des fragment, pas plus d’une dizaine n’en sort.
    3 – S’approcher délicatement du fragement pour le faire entrer en soute.
    4 – Impossible de prendre un autre morceau de fragment sans avoir traiter le morceau actuel depuis la soute.
    5 – Rafiner le matériaux selon la limite de votre raffinerie et faire ATTENTION à ne pas jetter votre selection !
    6 – Utiliser le module dans la raffinerie pour choisir parmis les traces de matériaux ce qu’on souhaite rafiner en %.
    7 – Reprendre l’activité à l’étape 3.
    8 – Si vous avez pris trop de temps pour réccupérer le fragment celui disparaît, retour à l’étape 2.
    9 – Si vous avez compléter l’activité sans faute le matériel rafiner à 100% vous donnera un bidon de 1T.
    10 – Si l’astéroïde à fournit plus de 10 fragements… il est devenu inutilisable, aller en chercher un autre neuf… ils ne sont pas marqués utilisés… ou neuf… a votre plus grande déception à vous de faire la manoeuvre depuis l’étape 1.
    11 – Trouver une bonne station de traitement bien éloignée pour aller revendre votre travail, celle du coin vous en offrira une misère.
    12 – Etre un peu déçu de ce que ça à rapporter pour tout ce temps et recommencer pour faire mieux…

    Cela demande une énorme maîtrise de son vaisseau, de plus vous pouvez vous faire attaquer par des satanés pirates qui viennent simplement vous scanner et vous voler toute votre labeur en vous attanquant et même en plein minage…

    Avec la mise à jour en 1.3 il y a ces nouveau LIMPETS, automates de réccupération de bidons 1T ou de fragments… je ne sais pas comment ça marche… aprés avoir acheter les modules… il faut comprendre comment acheter ses automates et comprendre comment ça marche, ils peuvent faire gagner beaucoup de temps, même s’il demandent des étapes supplémentaires.

    Voilà… en gros, c’est tout un mini-jeu dans le jeu… C’est comme la piraterie, voir moin fun car on s’attaque à un gros cailloux, mais comme tout jeu de maîtrise on s’accroche à la difficulté qui demande l’excellence, il n’y a aucun grade pour le minage, on s’apperçois du niveau d’expérience du mineur par sa facilité et sa facilité de réccupérer et traiter les matériaux en souplesse.

    Celui qui s’acharne deviens avec le temps un ELITE du minage.

  2. Merci pour le guide ;)

    J’ai l’impression que rentrer directement dans la ceinture d’astéroïdes ou dans le cluster sans passer par les sites d’extraction (tu fonce dans le tas jusqu’à te faire sortir du mode Supercruise à cause de la proximité. Si possible, faire ça à 30km/s pour éviter les dégats structurels lors de la sortie) fait que vous rencontrez beaucoup moins de monde (j’ai été miner tranquillou hier soir, j’ai pas vu un chat).

    Après, je sais pas si ce qu’on mine, de cette façon, est de la même qualité que ce qu’il y a dans les sites d’extractions.

Laisser un commentaire