landing pad

La cuvée spéciale d’Eranin interdite par la Fédération

Les tensions entre Eranin et la Fédération au sujet du 30ème anniversaire de l’Indépendance d’Eranin montent lentement en puissance.

Samedi, jour du 30ème anniversaire de l’Indépendance d’Eranin, la Fédération déclarait illégale la cuvée spéciale faite pour l’occasion par Eranin. L’alcool depuis Wyrd, cammarade communiste indépendant d’Eranin, était également interdit.

Un porte-parole du gouvernement d’Eranin a déclaré :

Nous ne comprenons pas pourquoi la Fédération voudrait refuser à ses citoyens l’opportunité de partager avec nous cette cuvée spéciale – il s’agit simplement de l’expression d’une joie partagée, et ça ne fait pas de mal.

Hors entretien, il fut indiqué que le gouvernement d’Eranin était furieux vis à vis de ce qu’il perçoit comme une intimidation dans le but de gâcher ce grand jour, ce type de comportement étant précieusement la raison pour laquelle Eranin quittait la Fédération.

Durant les derniers jours, il semble que l’opération soit devenue officieuse – Une augmentation des transactions concernant cette cuvée spéciale par les commandeurs a été constaté sur le marché noir.

Par ailleurs, les transactions d’armes en provenance des systèmes anarchiques continuent d’augmenter sur le marché noir et impliquent là aussi de nombreux commandeurs.

Les rapports suggèrent que tout cela est financé par des agents infiltrés, dont nous avons déjà évoqué l’implication, placés par le gouvernement fédéral pour qui la cuvée spéciale était le coup de trop. Aux yeux de la Fédération, Eranin est allé beaucoup trop loin dans la provocation en essayant de convaincre d’autres systèmes de quitter la Fédération pour devenir indépendant.

La destination de ces cargaisons d’armes et d’alcool est, pour l’heure, inconnue. Cependant, l’augmentation de la puissance de feu dans une situation d’ores et déjà délicate n’est certainement pas une bonne nouvelle pour l’évolution des systèmes à court et moyen termes.

Retour au service d’alertes GalNet

Laisser un commentaire