elite-dangerous-guardians

La chasse aux données des ruines antiques

Le désormais célèbre ingénieur Ram Tah s’est lancé l’immense tâche de percer les mystères des antiques ruines de Synuefe.
Vous ne connaissez pas encore ce fameux personnage ? Voici donc une bref présentation :

ram-tah

« Éternel voyageur, Ram Tah a parcouru la galaxie de long en large. Au fil des ans, il s’est constitué une impressionnante collection de reliques étranges et autres curiosités qu’il ne rêve que de compléter. Ses nombreux périples l’ont vite convaincu de l’importance de posséder des drones et systèmes de défense de qualité, et il a passé des années à perfectionner ses compétences dans ces domaines. »

Il est aujourd’hui réputé pour être un ingénieur indépendant, basé aux abords de la “bulle habitée” dans le système de Meene. Son atelier planétaire est ouvert aux pilotes indépendants, leurs permettant de modifier et d’améliorer leurs systèmes de défenses et drones en tout genre.

Ram Tah s’est récemment allié à la faction United Meene Labour contrôlant le spatioport de Felice Dock à Meene, afin d’initier différents appel d’offre aux pilotes indépendants, lui permettant ainsi de récolter une large quantité de données antiques.

C’est ainsi que l’ingénieur s’est lancé dans le décryptage de cette forme de langage non humaine, dans l’idée d’éviter que tout organisme corporatiste, politique ou militaire puisse s’abroger ou contrôler ces découvertes, léguant ces mystères à l’humanité dans son entièreté.

Présentation du programme de recherche

Le programme de recherche de Ram Tah est totalement ouvert et est lancé de manière coopérative avec tout pilote indépendant souhaitant l’aider. Chaque commandant souhaitant collaborer pourra le faire en suivant la procédure suivante :

  • Se rendre au spatioport Felice Dock dans le système de Meene.
  • Le programme de cryptanalyse des obélisques antiques actif sera automatiquement téléchargé à votre bord, et un contrat de mission avec Ram Tah sera directement initié.
  • Préparez votre vaisseau et les équipements nécessaire à ce petit périple. N’oubliez pas que les sites antiques se situent en dehors de l’espace civilisé, et que toute panne sèche pourrait vous être fatale. Un véhicule de reconnaissance sera nécessaire pour pouvoir approcher au plus près des obélisques et autres structures sur le site.
  • Une fois prêt, rendez vous sur l’un des différents sites déjà répertoriés, et lancez vous au décryptage des différents obélisques actifs.
  • Il semblerait que les obélisques relâchent des données d’informations si vous les scannez en transportant un ou plusieurs combos d’artefacts trouvables aux alentours.

Des aides hors jeu ?

Cette recherche est assez complexe, et relativement longue à appréhender tout seul. Pour autant, de nombreux groupes de joueurs sont là pour vous aider à comprendre à et à découvrir comment tout fonctionne.

Voici dans un premier temps quelques petits indices sur la récupération de ces données, si vous souhaitez découvrir par vous même sans la soluce  :

  • Il existe 3 types de ruines, α alpha, β bêta, et γ gamma, et chacune d’elles ont des données bien spécifiques à récolter. Par exemple, lorsque vous aurez récupérer la totalité des données disponible dans les ruines alpha, il faudra obligatoirement changer de type de ruines pour en avoir de nouvelles.
  • Chaque type de ruine possède différents agencements de “clusters” de données. Sous ce terme, l’on entend la disposition des différents obélisques : certains sont alignés, d’autres en triangle, etc. Chaque agencement à un thème, qui est débloqué par un artefact précis, sans lequel vous n’arriverez pas à débloquer les données de ces obélisques.
  • En mélangeants les deux indices précédents : chaque type de ruine possède quelques variantes où l’agencement des obélisques n’est pas le même. Par exemple, deux sites bêta ne seront pas identiques, et pourrait posséder des “clusters” de données différents.
  • Enfin, il faut noter que les obélisques allumés permettant de récupérer des données ne sont également pas tous les mêmes selon les types de ruines, et des variantes bien évidemment !

Concernant la soluce, pour le moment, la communauté n’a pas su trouver toutes les donnes en mode de jeu solo, tandis qu’en mode de jeu privé ou ouvert, il est possible de débloquer la totalité des données via un bug.

Pour autant, il est déjà possible d’en récupérer un nombre très important :

  • Voici un tableau “à imprimer” des données, avec la combinaison des artefacts pour les débloquer, avec la liste des sites en solo, ou en ouvert/privé.
  • Un document de Cannon avec l’intégralité de leurs recherches.
  • Et une liste & carte interactive des différentes ruines découvertes (cliquez sur la liste, et sur les cartes, vous pouvez cliquer sur les petits carrés).

Rejoindre la discussion sur le forum