breaking news

Le Président Hudson confirme l’ouverture d’une enquête sur la mort de Nigel Smeaton

Le président Hudson a aujourd’hui répondu à la demande du chef de l’opposition Felicia Winters d’ouvrir une enquête concernant les allégations soulevées par le Federal Times. Il a profité de la tenue d’une conférence de presse donnée sur Mars à la Maison Blanche pour en parler:

Les allégations soulevées par le Federal Times sont effectivement graves et j’ai déjà chargé les agences compétentes d’en établir la véracité. Dans le cas où l’enquête serait concluante alors les fautifs seraient poursuivis en justice dans la plus large mesure autorisée par la loi.

Quand des journalistes lui ont demandé quelle agence serait responsable de l’enquête, il a répondu que le Service Fédéral de Sécurité dirigerait l’enquête mais que les ressources de tous les organismes chargés de l’application de la loi seraient mises à disposition.

Le chef de l’opposition Winters a rapidement réagi à l’annonce du président :

Même s’il est bon de voir le président s’intéresser à de vrais problèmes, je ne peux que remarquer qu’il est resté sourd à notre demande d’effectuer une enquête ouverte.

Pour rappel, le Federal Times avait révélé il y a quelques semaines que la mort du vice-président Smeaton plus tôt cette année était probablement liée à son enquête personnelle sur l’Antares, vaisseau disparu il y a cinquante ans. L’enquête concernant la disparition de ce vaisseau avait, à l’époque, conclut à une défaillance du réacteur FSD mais c’est bien la piste du sabotage qui était privilégiée par le vice-président. De nombreuses preuves ont été fournies par le journal dont certaines mettent en cause le conseil d’administration de Core Dynamics.

Reste à savoir maintenant si les réelles causes de la disparition de l’Antares permettront d’éclaircir celle du Starship One, disparu avec la présidente à son bord il y a de cela quelques mois.

— Reporter Fytzz pour Station News

Laisser un commentaire