breaking news

L’Alliance attire de nouveaux systèmes

En tant que leader de l’Alliance des Systèmes Indépendants, le premier ministre Edmund Mahon est un habitué de la politique et de la bureaucratie.

Contrairement aux autres puissances galactiques, l’Alliance n’est pas une entité régie par un seul gouvernement et un seul système de loi et de valeurs. C’est un collectif de systèmes indépendants unis en vue d’une mutuelle assistance, protection et de bénéfices économiques. Mahon considère son poste comme celui d’un guide de confiance ayant pour mission de conserver unis l’ensemble de ces systèmes. Cette approche de son travail l’a maintenu à son poste presque une décennie, mais ce n’est pas de tout repos.

Malgré un soutien indéfectible d’une large majorité des citoyens de l’Alliance, Edmund Mahon montre des difficultés à unir l’ensemble de ses partisans autour d’un objectif commun. Ces derniers temps, cette problématique est à l’origine d’une perte d’influence dans les secteurs de Dahan et de Zeta Triangulil’Alliance cède progressivement du terrain face à la campagne politique Fédérale plus impactante et menée par Félicia Winters.

Fort heureusement, l’Alliance compte dans ses rangs de féroces et compétents diplomates à l’origine d’un flux constant de mondes qui choisissent de la rejoindre. Ainsi, malgré de récentes défections, la faim de liberté des systèmes galactiques suffit à affirmer que celle-ci conservera sans peine son statut d’influente puissance politique.

— Reporter Edward_le_sec pour Station News

Laisser un commentaire