breaking news

Empire : des esclaves impériaux pour le gang de Kumo

Aux confins de l’Espace Impérial, la limite entre civilisation et barbarie est parfois plus floue qu’il n’y parait. Cela n’a jamais été plus vrai que le week-end dernier.

— Reporter Edward_le_sec pour Station News

Des sources rapportent que plusieurs commandants impériaux aux titres pourtant honorables ont traversés la bordure pour vendre une grande quantité d’esclaves impériaux sur les marchés noirs contrôlés par le gang de Kumo.

Aucune information ne filtre à propos de l’utilité de ces esclaves pour le fameux gang, mais à la vue des sommes versées, leur importance pour le Kumo Crew est indéniable.

Nous rappelons que la législation impériale interdit la vente d’esclaves impériaux destinés au service de personnes non citoyennes de l’empire. Leur revente est également interdite en dehors des frontières de l’Espace Impérial. Tout individu responsable d’une telle infraction sera elle-même condamnée au servage.

Mais les services de sécurités de la bordure sont tellement occupés qu’ils ont tendance à fermer les yeux sur ce genre de pratiques.

Station-News à contacté l’Imperial Slavers Association (la guilde des esclavagistes) qui nous a répondu :

“La vente d’esclaves impériaux en dehors des frontières impériales est strictement interdite par ordre du sénat. Tout membre de l’ISA entretenant de telles activités se verra immédiatement et définitivement expulsé de la guilde et livré aux autorités afin de répondre de ses actes.”

Cet incident ramène une fois de plus la question de l’autorisation de l’esclavagisme au centre du débat médiatique impérial.

Laisser un commentaire