breaking news

La destruction du Starship One due à un dysfonctionnement mécanique

Une équipe d’investigation fédérale a aujourd’hui publié les résultats de l’enquête officielle sur la destruction du Starship One. Le rapport de 600,000 mots confirme que la signature d’énergie anormale détectée juste avant que le vaisseau ne fasse son dernier saut avait été certainement causée par un dysfonctionnement mécanique. Le rapport affirme que la défaillance a commencé par une surtension dans la centrale électrique du vaisseau – un évènement qui arrive relativement régulièrement dans un réacteur d’hydrogène à haute capacité- qui a ensuite surchargé plusieurs autres systèmes centraux.

Malgré les examens effectués sur chaque pièce disponible, les enquêteurs n’ont pu trouver aucune preuve que le vaisseau avait été saboté. Ils ont finalement conclu que la destruction du vaisseau était le résultat d’un complexe enchainement de dysfonctionnement des moteurs.

— Reporter Fytzz pour Station News

Laisser un commentaire